Bien que toutes les vitamines et tous les minéraux contribuent au bon fonctionnement du corps humain, certains sont essentiels pour les femmes enceintes : acide folique, fer, calcium, vitamine D, fibres, iode, choline et acides gras oméga-3. Ils jouent un rôle majeur dans toutes les étapes de la croissance de l’embryon et du fœtus. Quelles sont les vitamines à prendre pendant votre grossesse ? Quelle quantité ? Dans quels aliments les retrouver ? On vous explique tout.

 

A retenir :

  • Pendant la grossesse, votre bébé reçoit de vous tous les nutriments nécessaires. Il se peut donc que vous ayez besoin de plus d’éléments pendant la grossesse qu’avant.
  • Prendre des vitamines prénatales et manger des aliments sains peut vous aider à obtenir tous les nutriments dont vous et votre bébé avez besoin pendant la grossesse.
  • Assurez-vous que votre vitamine prénatale contient de l’acide folique, du fer et du calcium. La plupart contiennent la bonne quantité de chacun de ces éléments.
  • Parlez à votre médecin pour vous assurer que vous consommez suffisamment de vitamine D, de DHA (aussi appelée Acide Docosahexaénoïque) et d’iode chaque jour.
  • Ne prenez aucune vitamine sans l’accord de votre médecin.

 

Que sont les vitamines prénatales ?

Les vitamines prénatales sont des multivitamines destinées aux femmes enceintes ou à celles qui essaient de le devenir. Par rapport à une multivitamine ordinaire, elles contiennent davantage de certains nutriments dont vous avez besoin pendant la grossesse. Votre prestataire de soins de santé peut vous prescrire une vitamine prénatale, ou vous pouvez en acheter en vente libre sans ordonnance. Prenez une vitamine prénatale tous les jours pendant la grossesse. Si vous n’êtes pas encore enceinte, il est aussi recommandé de commencer à prendre des vitamines prénatales avant de tomber enceinte.

Votre corps a besoin de vitamines, de minéraux et d’autres nutriments présents dans les aliments pour être plus fort et assurer une bonne santé. Pendant la grossesse, votre bébé en pleine croissance reçoit de vous tous les nutriments nécessaires. Il se peut donc que vous ayez besoin de plus de vitamines pendant la grossesse qu’avant. Si vous êtes enceinte de multiples enfants (jumeaux, triplés ou plus), vous pouvez avoir besoin de plus de nutriments que si vous êtes enceinte d’un seul bébé. Votre vitamine prénatale contient la bonne quantité de nutriments dont vous avez besoin pendant la grossesse.

Si vous êtes végétarienne, si vous souffrez d’allergies alimentaires ou si vous ne pouvez pas manger certains aliments, votre médecin peut vous recommander de prendre un supplément pour vous aider à consommer davantage de certains nutriments. Un supplément est un produit que vous prenez pour compenser certains nutriments que vous ne consommez pas suffisamment dans les aliments que vous mangez. Par exemple, votre médecin peut vous recommander de prendre un supplément de vitamine pour vous aider à obtenir plus de vitamine D, de fer ou de calcium.

Quels sont les nutriments les plus importants pendant la grossesse ?

Tous les nutriments sont importants, mais les six suivants jouent un rôle clé dans la croissance et le développement de votre bébé pendant la grossesse :

  • L’acide folique
  • Fer
  • Calcium
  • Vitamine D
  • DHA
  • Iode

 

L’acide folique

L’acide folique, également appelée folates, est une vitamine B dont chaque cellule de votre corps a besoin pour une croissance et un développement sains. La prise d’acide folique avant et pendant le début de la grossesse peut aider à prévenir les anomalies congénitales du cerveau et de la colonne vertébrale appelées anomalies du tube neural (également appelées ATN). Certaines études montrent que la prise d’acide folique peut aider à prévenir les malformations cardiaques et les anomalies congénitales de la bouche de votre bébé (appelées fentes labiales et palatines).

  • Avant la grossesse, prenez chaque jour un supplément de vitamine contenant 400 mcg d’acide folique (vitamine B9).
  • Prenez chaque jour un supplément de vitamine contenant 400 mcg d’acide folique, même si vous n’essayez pas de tomber enceinte.
  • Pendant la grossesse, prenez chaque jour une vitamine prénatale qui contient 600 mcg d’acide folique.
  • Vérifiez l’étiquette du produit pour connaître la quantité d’acide folique qu’il contient.

 

Si vous présentez un risque élevé d’avoir un bébé atteint d’une anomalies du tube neural (ATN), consultez votre médecin. Il vous recommandera de prendre des vitamines B9 au moins 3 mois avant de tomber enceinte et pendant les 12 premières semaines de la grossesse.

 

Comment savoir si vous avez un risque ?

  • Vous avez eu une grossesse avec une ATN dans le passé.
  • Vous ou votre partenaire avez une MTN.
  • Votre partenaire a un enfant atteint d’une MTN.

 

Ne prenez pas plusieurs multivitamines ou vitamines prénatales. Vous risquez d’absorber trop d’autres nutriments, ce qui pourrait nuire à votre santé. Votre médecin peut vous aider à déterminer la meilleure façon, et la plus sûre, d’obtenir la bonne quantité d’acide folique.

Vous pouvez également obtenir de l’acide folique à partir des aliments : les agrumes, les légumes à feuilles vertes et les haricots sont tous d’excellentes sources d’acide folique. Certains aliments sont également enrichis en acide folique, comme les céréales, le pain, le riz et les pâtes.

Le fer

Le fer est un minéral. Votre organisme utilise le fer pour fabriquer l’hémoglobine, une protéine qui aide à transporter l’oxygène de vos poumons au reste de votre corps. Vous avez besoin de deux fois plus de fer pendant la grossesse qu’avant. Votre corps a besoin de ce fer pour produire davantage de sang afin de transporter l’oxygène vers votre bébé. Votre bébé a besoin de fer pour fabriquer son propre sang.

Pendant la grossesse, vous avez besoin de 27 milligrammes de fer par jour. La plupart des vitamines prénatales contiennent cette quantité. Vous pouvez également obtenir du fer à partir des aliments. Les bonnes sources de fer sont les suivantes :

  • La viande maigre, la volaille et les fruits de mer.
  • Céréales, pain et pâtes auxquels on a ajouté du fer (vérifiez l’étiquette de l’emballage)
  • Légumes verts à feuilles
  • les haricots, les noix, les raisins secs et les fruits secs.

Les aliments contenant de la vitamine C peuvent augmenter la quantité de fer absorbée par votre organisme. C’est une bonne idée de consommer tous les jours des aliments comme le jus d’orange, les tomates, les fraises et le pamplemousse.

Le calcium (dans les produits laitiers comme le lait) et le café, le thé, le jaune d’œuf, les fibres et le soja peuvent empêcher votre organisme d’absorber le fer. Essayez de les éviter lorsque vous mangez des aliments riches en fer.

Si vous ne consommez pas suffisamment de fer pendant la grossesse, vous risquez de souffrir de ce qui suit :

  • Infections
  • L’anémie : cela signifie que vous avez trop peu de fer dans votre sang.
  • Fatigue : cela signifie que vous vous sentez vraiment fatigué ou épuisé.
  • Naissance prématurée : cela signifie que votre bébé naîtra plus trop tôt que prévu, souvent avant la 37ème semaine de grossesse.
  • Insuffisance pondérale à la naissance : cela signifie que votre bébé pèse moins de 5 livres et 8 onces à la naissance.

 

Le calcium

Le calcium est un minéral qui contribue au développement des os, des dents, du cœur, des muscles et des nerfs de votre bébé. Pendant la grossesse, vous avez besoin de 1 000 milligrammes de calcium par jour. Vous pouvez obtenir cette quantité en prenant votre vitamine prénatale et en mangeant des aliments qui contiennent beaucoup de calcium. Les bonnes sources de calcium sont les suivantes :

  • Le lait, le fromage et le yaourt
  • Brocoli et chou frisé
  • le jus d’orange auquel du calcium a été ajouté (vérifiez l’étiquette de l’emballage).

Si vous ne consommez pas suffisamment de calcium pendant la grossesse, votre corps le prend à vos os et le donne à votre bébé. Cela peut entraîner des problèmes de santé, comme l’ostéoporose, plus tard dans la vie. En raison de l’ostéoporose, vos os deviennent fins et se brisent facilement.

 

La vitamine D

La vitamine D aide votre organisme à absorber le calcium. Elle aide également les nerfs, les muscles et le système immunitaire de votre corps à fonctionner. Votre système immunitaire protège votre corps contre les infections. La vitamine D favorise la croissance des os et des dents de votre bébé.

Pendant la grossesse, vous avez besoin de 600 UI (unités internationales) de vitamine D chaque jour. Vous pouvez obtenir cette quantité par l’alimentation ou par votre vitamine prénatale. Les bonnes sources de vitamine D sont les suivantes :

  • Les poissons gras, comme le saumon
  • Le lait et les céréales auxquels de la vitamine D a été ajoutée (vérifiez l’étiquette de l’emballage).

 

Le DHA

L’acide docosahexaénoïque (DHA) est un type de graisse (appelé acide gras oméga-3) qui favorise la croissance et le développement. Pendant la grossesse, vous avez besoin de DHA pour aider le cerveau et les yeux de votre bébé à se développer. Toutes les vitamines prénatales ne contiennent pas de DHA. Demandez à votre médecin si vous devez prendre un supplément de DHA.

Pendant la grossesse, il est recommandé aux femmes de consommer chaque semaine 8 à 12 onces de fruits de mer à faible teneur en mercure. Les bonnes sources de DHA sont les suivantes :

  • Hareng (sardine), saumon, truite, anchois, flétan, poisson-chat, crevettes et tilapia
  • Le jus d’orange, le lait et les œufs auxquels du DHA a été ajouté (vérifiez l’étiquette de l’emballage)

 

L’iode ?

L’iode est un minéral dont votre organisme a besoin pour fabriquer les hormones thyroïdiennes, qui l’aident à utiliser et à stocker l’énergie provenant des aliments. Vous avez besoin d’iode pendant la grossesse pour aider le système nerveux de votre bébé à se développer. Le système nerveux (cerveau, moelle épinière et nerfs) aide votre bébé à bouger, à penser et à ressentir.

Pendant la grossesse, vous avez besoin de 220 microgrammes d’iode par jour. Toutes les vitamines prénatales ne contiennent pas d’iode. Veillez donc à consommer des aliments qui en contiennent. Demandez à votre médecin si vous devez prendre un supplément d’iode.

Les bonnes sources d’iode sont les suivantes :

  • Le poisson
  • Le lait, le fromage et le yaourt
  • Céréales et pain enrichis ou fortifiés (vérifiez l’étiquette de l’emballage)
  • Sel iodé (sel additionné d’iode ; vérifiez l’étiquette de l’emballage)